Avoir une bonne endurance vocale, quelles solutions ?

Comment avoir une bonne endurance vocale ?

Chanter fait partie de votre quotidien. Le timbre vocale est totalement inné en chacun, mais il faut savoir gérer le volume, l’endurance et maîtriser les partitions en trouvant les notes graves ou aigües. C’est tout un art qui nécessite un grand travail. Découvrez dans cet article, des astuces pratiques et faciles pour vous aider à avoir une bonne endurance vocale.

Échauffer la voix avant de chanter

L’échauffement de la voix est la première chose obligatoire qu’il faut faire si vous voulez chanter d’une manière juste. Comme chez les sportifs, cet exercice permet de livrer une meilleure performance. Pour commencer votre échauffement, vous devez vous détendre et prendre la bonne posture. Respirez calmement et concentrez-vous sur la respiration ventrale. Si votre mâchoire se crispe, relâchez-la. Une fois décontractée, exécutez des montées et des descentes de gammes en a capella ou à l‘aide d’un piano, sans vous forcer.

Un bon échauffement doit durer au moins une dizaine de minutes et ne doit pas en dépasser 30. Néanmoins, chaque personne est différente, il faut savoir écouter son corps, sa voix et ses sensations. Il permet de moins fatiguer les cordes vocales et le larynx. Sachez que pour avoir une bonne voix et être au top de votre performance, vous avez besoin de 7 heures de repos au minimum. Évitez à tout prix, les sodas et les produits laitiers, les aliments trop acides avant d’interpréter une chanson. Et n’oubliez pas de boire de l’eau régulièrement et en quantité suffisante.

Travailler la respiration

Dans la majorité des cas, la perte de la puissance vocale est liée à un problème de respiration. En effet, tout dépend de vos poumons ! Ainsi, vous devez bien maîtriser les techniques de respiration, sans quoi vous n’arriverez jamais à chanter correctement. La pratique de la relaxation et de la méditation s’avèrent être une bonne alternative pour y remédier. Vous pouvez aussi faire du yoga ou des gymnastiques douces basées sur la respiration.

Voici une technique très simple pour obtenir une plus grande aisance vocale. L’exercice consiste à se coucher sur le dos en posant un livre volumineux sur le torse. Tenez-vous bien droit, ne soulevez pas les épaules, ne levez pas la tête. Respirez et cherchez à sentir et à identifier les parties de votre corps qui participent à ce mouvement, à savoir les côtes, les abdominaux et le périnée. Continuez à respirer jusqu’à ce que vous manquiez d’air. Puis, inspirez lentement. Le livre doit se soulever, mais très peu. Maintenez vos poumons pleins pendant 5 secondes et soufflez doucement et progressivement en veillant à ce que l’ouvrage ne retombe pas brusquement.

Apprendre à libérer la voix

Ne pas savoir libérer la voix entraine souvent le manque de puissance, mais surtout, d’endurance. Ce genre de situation survient lorsque certaines parties du corps ont tendance à se contracter, par exemple la zone située à la base de l’arrière du crâne, et surtout la nuque. Pour réussir à débloquer ces parties, pratiquez les exercices suivants avant de monter sur scène :

Fermez vos lèvres et faites un « mmh » instantané. Tout en continuant cet exercice, jouez avec la position de vos dents et de votre langue.  Recommencez un « mmh » en faisant cette fois-ci des petits cercles du bout du nez sans bouger les épaules. Pour terminer, rajoutez des vocalises ou des sirènes. Après ces mouvements, vous verrez que les zones en question vont se relâcher naturellement.

Par ailleurs, les étirements peuvent aussi être bénéfiques. Pour ce faire, faites des rotations du bassin. Penchez-vous sur la droite, puis sur la gauche en gardant vos mains tout au long du corps. Ensuite, levez les bras vers le ciel pour étirez la colonne vertébrale. Faites un cercle avec les épaules dans un sens puis dans l’autre. Et pour terminer, faites des rotations de la nuque en pratiquant des mouvements similaires. La position ainsi que le relâchement de la nuque sont très déterminants pour émettre une voix tonique et bien vivante.

Projeter des sons

Votre prestation deviendra affreuse si vous essayez de chanter très fort. Pour avoir une voix puissante et audible, vous devez vous entraîner à la projeter d’une manière optimale. Imaginez que vous chantez pour une personne qui se trouve à une cinquantaine de mètres.

Pour réussir ce grand défi, vous devez contracter le périnée durant l’émission de la sonorité. Faites un « sss » en contractant les abdos cette fois-ci. Continuez toujours ce « sss » jusqu’à ce que vous épuisiez votre réserve d’air. Et pour terminer, relâchez tous vos muscles. Recommencez cet exercice jusqu’à ce que arriviez à contrôler votre voix et la technique respiratoire de chant.

Si vous avez des difficultés à faire cet exercice, travaillez avec un professeur. Ce dernier vous apprendra à maîtriser l’harmonie de votre timbre vocale. En effet, une voix riche en harmonie est beaucoup plus agréable à écouter qu’une voix qui balance tout sans rien calculer.  Vous pouvez également utiliser les résonateurs. Ce sont eux qui rendent chaque voix unique. Le sourire joue aussi un rôle primordial. Il permet de projeter en avant et plus facilement votre voix.

Bien s’hydrater

Peut-être que vous ne le saviez pas, mais boire de l’eau apporte des bienfaits aux cordes vocales. Cet organe a besoin de s’hydrater pour bien fonctionner. D’ailleurs, ce sont elles qui reçoivent l’eau lorsque vous buvez une boisson quelconque. Cependant, évitez les boissons gazeuses et alcoolisées.

Ainsi, il est réellement important de consommer une bonne quantité d’eau plusieurs heures avant le grand show. Et pas uniquement avant, mais pendant et après le spectacle. De temps en temps, vous pouvez faire des inhalations pour avoir une bonne hydratation des cordes vocales.

Consommer des aliments sains

Il n’existe aucun aliment miracle qui vous permettra d’accroître votre endurance vocale. Toutefois, il y a certaines nourritures qui vous donneront un coup de pouce. Il est recommandé de manger des crudités avec une variété de légumes, des féculents comme les pâtes ou le riz, des boissons chaudes comme les tisanes avec un peu de miel.

Si vous y tenez réellement, les boissons alcoolisées sont à boire avec beaucoup de modération, particulièrement lorsque vous vous préparer à un concert ou une audition. Supprimez de la liste de vos mets les plats acides ou trop épicés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.