Jouer au médiator, comment bien le prendre en main ?

Comment bien tenir son médiator ?

Bonjour,

Dans cet article, on va voir comment bien tenir son médiator. Au premier abord, la question peut paraître étrange, voir idiote pour certains, mais c’est en réalité une très bonne question, car il y a bien une bonne façon de tenir son médiator.

Surtout lorsque l’on sait qu’une mauvaise tenue du médiator peut avoir des conséquences sur votre jeu, dans les meilleurs des cas et dans le pire, créer des tensions dans votre poignet et on sait bien qu’il n’est jamais bon de créer des tensions dans le corps, surtout de manière constante comme lorsque l’on joue.

Mais avant ça, on va déjà répondre à une question importante qui va nous permettre de savoir, tout ce qu’il faut savoir sur cet accessoire.

Qu’est ce qu’un « médiator » ?

Le médiator est un accessoire qui permet gratter les cordes. Il existe une grande variété de médiator, il y a 4 caractéristiques qui définissent un médiator, la taille, l’épaisseur, la matière et la forme.

_ La taille : rien de bien méchant, il existe des petits et des grands avec plusieurs tailles intermédiaires, le choix sera purement subjectif et dépendra donc de chacun

_ L’épaisseur : ce paramètre aura un impact direct sur la « dureté » du médiator, de base on pourra dire que les médiators souples, donc avec une faible épaisseur, sera conseillé pour les débutants, car pardonnera facilement les jeux « crispés » de par le fait que le médiator ce plie facilement. Malheureusement, il ne permet pas de varier l’intensité de jeu.

Les médiators médiums seront plus choisi pour un jeu passe partout et fluide.

En ce qui concerne les médiators plus rigides, donc une plus grosse épaisseur, sera plus pour des jeux « nerveux » ou notamment pour les solos car un médiator rigide permet une meilleure précision de jeu, surtout pour les solos rapides avec une pluie de note.

Mais encore une fois, faites selon votre ressenti, ce sont juste des conseils.

_ La matière : le plastique est la matière la plus commune, mais d’autres matières commencent à faire leurs apparitions comme le bois, le métal, l’ivoire, le verre, l’écaille de tortue, etc.

_ La forme : vous trouverez plusieurs formes de médiators allant du triangulaire à l’arrondie en passant par les médiators en forment de goutte d’eau, etc. De plus, certains médiators ont une forme de pousse incrustée pour faciliter la prise de ce dernier. Il est à noter, que les médiators triangulaires marquent 1 point, du fait de la forme, car vous pourrez utiliser les 3 angles comme des « pointes » de médiators pour gratter les cordes.

Pour finir, tout ceci n’est qu’une histoire de confort personnel et sera différent d’une personne à l’autre, Donc n’hésitez pas à tester plusieurs médiators pour trouver celui qui vous convient.

Et comment bien le tenir ?

Une fois votre médiator choisi selon vos préférences, prenez-le, mais pas n’importe comment et c’est là que les choses sérieuses commencent.

Vous allez utiliser uniquement le pouce et l’index pour tenir votre médiator. Ces derniers, vont se placer à l’opposé de la pointe du médiator qui sera en contact avec les cordes, le pouce va se placer au dessus du médiator et de travers de façon à le plaquer et l’index va se placer en dessous du médiator. Cependant, pour l’index, on utilisera la partie en dessous du recoin de l’ongle, du côté orienté vers le pouce.

En ce qui concerne la position du médiator par rapport à l’index et au pouce, il faut savoir que la pointe du médiator ne doit pas dépasser de moins de 3mm de vos doigts et au maximum de 5mm. Plus de 5 mm n’est pas conseillé, pour votre confort de jeu.

Les 3 choses à ne surtout pas faire

Maintenant que l’on a vu les choses à faire pour bien tenir son médiator, on va voir ici les choses à ne surtout pas faire, aux risques de prendre de très mauvaises habitudes.

Donc, la première chose à ne pas faire, est de tenir le médiator avec le majeur et non l’index. Si vous utilisez d’autres doigts que l’index et le pouce, pour tenir votre médiator, il y a des risques que cela crée des tensions dans votre poignet et peut engendrer des blocages sur le long terme et avoir des conséquences sur le fait de développer son jeu.

Maintenant, qu’on a vu pourquoi il faut tenir le médiator avec l’index et non le majeur, l’annulaire ou encore l’auriculaire, pour ceux qui aiment les défis. On va voir la mauvaise position de l’index, à ne pas faire lorsque l’on tient un médiator. Il peut arriver que certains, tiennent le médiator du bout de l’index, sur le coup, on ne se rend pas compte des conséquences que cela aura, mais lorsque l’on veut commencer à jouer vite ou à jouer des solos, là c’est une autre histoire.

Enfin, sur les choses à ne pas faire pour tenir son médiator, le tenir avec plus de 2 doigts. Il se peut que certaines personnes aillent besoin d’utiliser un troisième doigt pour différentes raisons, que ce soit pour avoir une meilleure prise pour éviter que le médiator bouge ou pivote, avoir plus de force pour avoir plus d’attaques, etc. Malheureusement, cela, comme pour les deux autres points cités juste au dessus, est à double tranchant. La première chose est que le 3ème doigt utilisé, en général, sera le majeur, peut être l’annulaire pour les amateurs de challenge mais cela sera tout aussi handicapant pour le point qui nous intéresse. Plus concrètement vous ne pourrez plus faire de « picking », cette technique qui consiste à déporter la main qui gratte les cordes pour venir « frapper » une corde à une case bien précise en utilisant le 3ème doigt, le majeur.

De plus, cela aura une incidence dont vous n’aurez pas conscience mais qui risque d’avoir beaucoup d’impact sur votre jeu, cela va changer l’angle de votre main, en plus d’impacter la façon dont le médiator va taper les cordes et donc votre jeu, cela va rendre bien plus compliqué le « palm mute », cette technique qui consiste à utiliser le tranchant de la main que l’on va poser sur les cordes pour les étouffer.

Pour finir avec ce sujet, il faut savoir que si vous avez une mauvaise tenue de votre médiator, vous allez prendre l’habitude de jouer comme ça, ce qui signifie que, non seulement vous devrez perdre cette habitude, mais en plus, vous devrez réapprendre à jouer, en tenant votre médiator d’une autre façon.

Alors oui, certains guitar hero jouaient avec des pièces de monnaie, d’autres tenaient leurs médiator d’une certaines façons, d’autres encore de telle façon, etc. et c’est vrai, rien ne vous empêche et c’est même important, de faire votre propre façon de faire et de trouver votre propre chemin, mais l’idée dans cette article est de vous donner les bonnes bases et la bonne technique pour ne pas vous faire mal et surtout apprendre à vous connaître, c’est-à-dire votre façon de jouer, etc. dans les meilleures conditions. Et lorsque vous aurez assez d’expériences et de connaissances, là vous pourrez prendre des libertés et, en général, ça viendra tout seul.

Sur ceux, je vous dis à très bientôt dans un prochain article.

Leave a Reply

Your email address will not be published.