Sélectionner une page

Comment enregistrer une composition musicale ?

Vous aimez écrire des chansons et vous aimerez bien les enregistrer sur un support afin de ne pas les perdre ? Dans ce cas, il faudra faire des enregistrements. Voici les éléments dont vous aurez besoin pour enregistrer vos compositions.

Les matériels nécessaires pour commencer

Pour avoir un meilleur enregistrement, vous devriez avant tout vous servir d’un micro ou d’un casque sans oublier la carte son externe. Ce dernier est indispensable, puisque la carte son interne d’un ordinateur peut avoir du mal à supporter tous les sons à enregistrer.

De plus, une carte externe est aussi dotée d’une connectique plus avancée pour ne citer que l’option « Midi » ou « optique ». Le marché actuel propose de nombreux packs de home studio et parfaitement adaptés à de multiples utilisations. Il ne faut pas oublier certains accessoires tels que les supports de micro ainsi que les filtres et les pieds.

Ces éléments permettent de protéger le micro à chaque enregistrement. Assurez-vous d’avoir les équipements et accessoires nécessaires pour enregistrer vos compositions.

Trouvez les bons logiciels

Vous ne pouvez pas produire de son avec un minimum de qualité, si vous ne possédez pas au moins un logiciel performant. Certains sont payants tandis que les autres ne le sont pas toujours.

Les logiciels gratuits

Vous pouvez commencer vos enregistrements avec des logiciels gratuits surtout si vous comptez encore acheter un home studio. Ces logiciels sont faciles à utiliser, tout en étant performants. Vous pourriez par exemple opter pour « Audacity » ou « Podium ». Le premier est connu comme étant un élément de base avec une interface jugée un peu vieux par les professionnels. En outre, il peut être utilisé sur Mac et Windows.

De plus, ce logiciel facilitera votre apprentissage dans le domaine musical. « Audacity » n’est pas capable de faire des enregistrements depuis les claviers ainsi que les instruments virtuels.

D’un autre côté, le logiciel « Podium » offre des interfaces plus modernes se rapprochant de ceux utilisés par les professionnels. Peu importe votre choix, vous aurez toujours accès aux plug-ins VST, qui sont des effets servants à appuyer les signaux capter à chaque enregistrement.

Les logiciels payants

En plus d’offrir plus d’options sur les capacités d’enregistrement, les logiciels payants ne sont pas aussi chers que cela puisse paraitre. Les plus connus parmi ces logiciels sont : Acid, Cubase, Pro Tools et Sonar, mais aussi FLP.

  • Acid : ce logiciel, conçu par Sony, est le plus abordable parmi les logiciels d’enregistrement. En outre, il offre de nombreuses possibilités. C’est pour cette raison, que celui-ci est idéal pour débuter dans le domaine de l’enregistrement.
  • Cubase, Pro Tools et Sonar : ces trois logiciels sont plus appréciés par les professionnels expérimentés dans le domaine de la musique. Le prix de ces éléments en vaut vraiment la peine, si vous voulez évoluer dans le domaine. Mis à part les versions d’essai gratuites, il existe des versions « grand public » de ces logiciels qui peuvent être acquis.
  • Fruity Loop Studio : les professionnels de l’enregistrement musical ont tendances à utiliser ce logiciel au vu des qualités qu’il offre à chaque utilisation. D’ailleurs, ce logiciel permet de réaliser des compositions électroniques facilement une fois qu’on le maitrise.  Fruity Loop Studio, ou FLP, a été réalisé dans le but de répondre à toutes vos attentes de manière spécifique.

D’autres points à prendre en compte

Des plug-ins et d’autres éléments virtuels sont à prendre en compte pour enregistrer des compositions musicales.

Les plug-ins (aussi connu sous le nom d’effet VST)

Rajouter ces derniers à votre logiciel de base vous aidera à améliorer vos compositions. Cela vous évitera la lassitude de toujours utiliser les mêmes effets de bases. Vous pourriez par exemple télécharger les effets gratuits « Gsnap » qui ressemble presque au « Autotune ». Il faut savoir que les producteurs professionnels, sont prêts à dépenser jusqu’à 10000 euros pour pouvoir utiliser les effets de certains plug-ins.

Les instruments virtuels

Appelés communément par le nom de VSTI, ces instruments virtuels peuvent aussi vous être d’un grand secours, si vous n’avez pas le temps d’enregistrer vos instruments. Vous verrez que les résultats seront presque les mêmes que les instruments réels. Vous pourriez aussi vous servir de la « Tal Bass Line » pour faciliter les choses.

Passez à l’enregistrement

Notez bien que vous pourriez enregistrer les instruments les uns après les autres, avant de passer à votre voix.

  • La guitare : l’enregistrement de la guitare ne devrait pas vous prendre beaucoup de temps. Il suffit que vous placiez un micro, avec un pied, devant votre ampli. Ensuite, configurez bien le logiciel avant de commencer, afin de vous donner un bon signal.
  • La batterie : pour l’enregistrement de la batterie, vous pourriez vous servir d’une boîte à rythmes virtuelle. À défaut de cette boîte, il reste les boucles qui sont aussi très efficaces. Il faut savoir que ces éléments sont tous disponibles sur certains logiciels de traitement de son pour ne citer que Acoustica Mixcraft ou Garage Band.
  • Les claviers : d’abord, vous devez prendre en compte le fait qu’il y a plusieurs types de claviers. Dans tous les cas, vous aurez besoin de connecter l’instrument à l’ordinateur. Un câble audio est le plus pratique. N’oubliez pas qu’il vous est aussi possible d’utiliser le clavier, appareil de contrôle d’un synthé virtuel. Pour cela, vous aurez besoin d’un câble midi ou d’un câble USB. Vous n’aurez qu’à écouter les enregistrements à l’aide d’un casque ou des enceintes, comme ceux utiliser dans les studios.
  • D’autres instruments pouvant être ajoutés : pour pouvoir enregistrer directement chaque instrument que vous voulez ajouter à votre composition, il suffit que vous connectiez un micro sur votre ordinateur, avant de faire les réglages nécessaires. Il ne vous restera plus qu’à jouer l’instrument de votre choix comme un accordéon ou un violon, ou encore un saxophone.
  • La voix : l’enregistrement vocal est à réaliser en derniers lieux. Vous pouvez vous servir d’un micro que vous connecterez directement à votre ordinateur. Des modèles Rock Band ou Guitar Hero sont les plus appréciés par les professionnels pour réaliser ces types d’enregistrements.