Sélectionner une page

Comment gratter les cordes d’une guitare ?

Bonjour,

Dans cet article nous allons voir comment bien gratter les cordes avec ou sans médiator et nous finirons par la technique du picking ou fingerpicking.

Ainsi vous aurez une vision d’ensemble des différents styles de jeu lié à la main qui « gratte » les cordes.

Au commencement… Petite intro rapide

Pour commencer, on va répondre à la question « Comment savoir quelle main gratte les cordes et laquelle doit appuyer sur les cases du manche, pour former des accords ou des notes ? ». Pour un droitier, et donc que vous utilisez la main droite pour écrire, alors vous allez devoir utiliser la main droite pour gratter les cordes. Et pour un gaucher, vous allez utiliser la main gauche pour gratter les cordes.

Parenthèse pour les gauchers

Initialement, les guitares sont conçues et pensées pour des droitiers. En ce qui concerne les guitares pour gauchers, il faut prendre conscience qu’elles sont moins courantes et donc, plus coûteuse.

C’est pour ces raisons, qu’il est recommandé de se renseigner concernant les solutions pour les gauchers avant de se décider à acheter une guitare. Il faut savoir qu’il est possible, pour un gaucher de jouer sur une guitare pour droitier de différentes manières et en utilisant certaines techniques.

Il faut savoir qu’aucune de ces « manières » de faire n’est meilleure qu’une autre. De plus ce choix sera purement subjectif, même si certaines manières de faire peut être moins conseillé que les autres.

Retour au sujet de base

Il faudra placer votre main au niveau des micros (pour une guitare électrique) ou de la rosace (pour les guitares sèches). Concernant l’avant bras, il devra être posé (et juste posé, non pas appuyé) sur le bord du corps de la guitare. Le but étant, que ce soit le poignet qui bouge pour permettre à la main de faire sonner les cordes. Il est à noter, que dans certains cas, l’avant bras pourra être utilisé pour donner plus d’énergie aux accords de certaines musiques.

Pour rappel, une erreur de guitariste novice, est de plaquer en maintenant fortement l’avant-bras sur le rebord du corps de la guitare, car vous serez crispé pour jouer et vous allez vous fatiguer beaucoup plus vite pour rien.

Maintenant que nous avons trouvé notre position, passons à l’étape suivante.

Jouer avec un médiator

Il faut savoir que la main, le poignet et tout le bras devront être très détendus, le but étant de ne pas crisper son jeu… Donc on se détend, l’objectif est de vous amusez et de prendre du plaisir à jouer.

Il faut savoir que la façon de jouer peut varier, suivant le morceau et ce qui s’en dégage, mais pas d’inquiétude, il n’y a pas 30 façons de gratter les cordes. Faites attention à bien tenir votre médiator.

Pour un jeu très fluide et avec du groove

Si vous voulez jouer des musiques avec beaucoup de groove, de vivant et d’entrain, votre bras sera alors très détendu de façon à rendre votre jeu très fluide et en harmonie avec les sensations que la musique dégage. Quand on commence, il est important de prendre l’habitude d’incliner légèrement son médiator dans le même sens où vous grattez.

Comme lorsque l’on passe le balais pour nettoyer le sol, on incline inconsciemment le balais dans le sens du coup de balais, pour gratter les cordes c’est le même principe. Mais, pas d’inquiétude, cette façon de faire s’intègre très vite.

Pour un jeu plus énergique et rapide

Certaines musiques nécessitent un jeu plus « stricte » et nerveux, des styles comme entre autres le metal et le metal extrême, demandent de jouer beaucoup de notes rapidement et peuvent être jouées sur des rythmiques « saccadées ». Ce qui nécessite d’avoir un jeu avec beaucoup de précision. De ce fait, lorsque vous grattez les cordes, le bras peut être légèrement contracté. Par contre vous ne devrez jamais crisper la main, le poignet et l’ensemble de votre bras.

Il n’est pas conseillé de commencer par des musques de ce type dans un premier temps. Au début, privilégiez des musiques simples, pour pouvoir vous familiariser avec les différentes notions nécessaires pour jouer de la guitare. Mais surtout, jouez des musiques qui vous plaise.

Conseil, et c’est valable pour tout le monde, ne cherchez pas la perfection quand vous jouez. Mais, essayez de rendre votre musique vivante et amusez-vous (« le mieux est l’ennemi du bien »).

(Si le jeu sans médiator ne vous intéresse pas, allez au chapitre « Le mouvement avec et sans médiator »).

Jouer sans médiator

Pour le jeu sans médiator, il y a deux techniques suivant vos préférences et la musique qui peut recommander une technique plus qu’une autre pour rester dans ce qu’elle dégage.

Concernant les jeux doux pour jouer des accords, vous allez uniquement utiliser le pouce, concrètement vous gratterez les cordes vers le bas, avec le dessous du pouce. Cependant, vous pourrez aussi gratter les codes vers le haut. Pour cela, lorsque que vous ramener votre main, du bas vers le haut des cordes, vous allez gratter en utilisant l’ongle du pouce. L’ongle étant plus dur que la peau, ça donnera un son brillant aux accords et fera ressortir les musiques jouées.

Plus concrètement, vous pouvez jouer un accord vers le bas, avec le dessous du pouce. Une fois que vous avez joué l’accord et que votre pouce est en dessous des cordes, en même temps que vous ramener le pouce en haut des cordes, vous allez gratter les cordes avec l’ongle du pouce. Ainsi, vous allez faire un principe « d’aller-retour ».

Sinon, pour avoir un jeu avec plus d’attaque, il y a la seconde technique. Elle consiste à joindre le dessous du pouce et de l’index, comme lorsque vous voulez attraper quelque chose avec le bout des doigts, de ce fait, vous aurez les ongles orientés vers l’extérieur.

Le principe est simple, lorsque vous grattez les cordes vers le bas, vous utiliserez l’ongle de l’index et lorsque vous grattez les cordes vers le haut ce sera avec l’ongle du pouce.

Cette dernière technique peut demander un peu de pratique pour bien trouver la bonne « inclinaison » des doigts pour avoir un jeu confortable et fluide.

Le mouvement avec et sans médiator

La méthodologie présentée dans ce chapitre est la même pour toutes les techniques citées ci-dessus. De plus, pensez à utiliser votre poignet pour les mouvements, c’est de là que doit venir l’impulsion.

Dans un premier temps, grattez l’ensemble des cordes vers le bas. Il est important de prendre le temps de faire sonner toutes les cordes, comme pour un accord de Sol, sans étouffer une corde. Répétez ce mouvement plusieurs fois jusqu’à ce que vous soyez à l’aise.

Puis, dans un second temps, lorsque vous êtes à l’aise en jouant vers le bas, vous allez gratter les cordes uniquement vers le haut. en allant de la corde la plus aigües (fine) à la corde la plus grave (épaisse), ce qui peut être légèrement plus difficile.

Pour les deux étapes ci-dessus, l’objectif est de jouer l’ensemble des cordes en même temps, de manière fluide et d’avoir un son très ample. Il faut éviter, de jouer les cordes en les faisant sonner une par une, lentement. Donc gratter les cordes d’un seul mouvement.

Après que vous êtes à l’aise en jouant vers le haut, la dernière étape consiste à combiner les deux en faisant un principe d’aller-retour. N’hésitez pas à prendre votre temps, ce n’est pas une course.

Le fingerpicking

Pour commencer, on peut confondre facilement fingerstyle et picking ou fingerpicking.

Le fingerstyle est un mode de jeu, regroupant un ensemble de techniques permettant de rendre les doigts indépendant les uns des autres. Ce mode de jeu demande énormément de travail pour pouvoir maîtriser toutes les techniques si trouvant.

En ce qui concerne le fingerpicking, c’est une technique. Le pouce va s’occuper de jouer les basses, pour cela, il sera affecté aux cordes de Mi, La et Ré (les 3 cordes graves), ensuite, l’index s’occupera de la corde de Sol (la 4ème corde), le majeur de la corde de Si (la 5ème corde) et enfin, l’annulaire de la corde de Mi aigu (la 6ème corde).   

Pour vous familiariser avec cette technique, jouez juste les cordes à vide, uniquement pour pouvoir vous concentrer sur les doigts de la main qui gratte les cordes et prendre l’habitude d’associer les bons doigts aux bonnes cordes.

Une fois que vous êtes à l’aise, vous pourrez apprendre des musiques simples pour commencer.

Cependant, cette technique n’est pas la plus simple à maîtriser et demande du temps mais le rendu peut être vraiment sympa.

Pour finir avec cet article, garder à l’esprit qu’aucun style de jeu est mieux que d’autres. C’est juste des façons de faire différentes, cependant certaines façons sont plus appropriés à certaines musiques.

A la prochaine, et amusez-vous bien.