Quelles solutions pour améliorer sa voix ?

Comment travailler sa voix ?

« Tu as une belle voix », ce n’est pas la première fois que vous entendez ce compliment. Lorsque vous poussez la chansonnette, que ça soit devant des inconnus ou devant vos proches, vous recevez toujours des éloges. Sachez qu’avoir une belle voix est un don inné et que tout le monde n’a pas cette chance. Petit veinard que vous êtes ! Comme vous n’avez pas l’intention de vous professionnaliser dans ce domaine, vous vous dites qu’il est tout à fait inutile de travailler votre voix. Grossière erreur. Au contraire, vous devez trouver un moyen pour peaufiner votre voix, élargir votre registre musical, améliorer votre technique vocale, etc. Voici quelques conseils qui vous permettront d’y arriver.

Travaillez votre mental

Les chanteurs débutants qui ont du mal à progresser et améliorer leur voix sont ceux qui ne savent pas que chanter est intimement relié à ce qu’il y a dans la tête. En effet, vos émotions, vos sensations et vos ressentis influencent grandement sur le résultat que vous obtiendrez. Concrètement, qu’est-ce que cela signifie et que devriez-vous faire ? C’est simple : pour avoir une belle voix, vous devez être bien préparé mentalement et physiquement. Pour tout dire, tout dépend de votre état d’esprit. Tant que vous êtes calme et en pleine forme, vous ne pourrez qu’avoir une voix qui respire la santé.

Échauffez vos cordes vocales

Vous avez un cabaret en vue ? Vous avez seulement envie de chantonner au karaoké avec des amis ? Qu’importe le moment, l’échauffement est obligatoire. Sans cela, vous prenez le risque de ne pas avoir la bonne puissance vocale. Et la partie la plus importante de l’échauffement vocal concerne les cordes vocales, l’instrument unique qui permet à l’être humain de chanter. Il vous suffira, pour cela, de chanter vos gammes de la plus grave vers la plus aiguë.

Décrispez votre visage

Le visage est certainement la partie la plus sensible aux crispations. Et pourtant, lorsque vous avez le visage détendu, il vous sera plus facile d’aller vers les gens et de faire bonne impression. Lorsque vous chantez, il est indispensable de débloquer votre visage avant toute chose. Comment s’y prendre ? Il existe quelques techniques apprises par les chanteurs professionnels :

–          Dès que vous vous sentez crisper, commencez par débloquer votre mâchoire en la laissant un peu tomber de manière à ce qu’elle soit entrouverte. Après ce geste, vous pourrez déjà relâcher une grande pression.

–          Vous pouvez ensuite vous attaquer à la zone où se trouvent vos yeux et votre front. Pour cela, il vous suffit de relâcher la tension au niveau de vos sourcils et vos paupières. Ne pensez à rien. Ne faites aucun effort. Soyez seulement apaisé.

–          Vient ensuite l’exercice d’articulation. Ouvrez bien votre bouche, vibrez vos lèvres et montrez vos dents. Vous pouvez lire à haute voix, dire des phrases à gorge déployée tout en n’ayant, surtout, pas peur du ridicule. Ne laissez rien vous bloquer.

Détendez-vous

Vous avez l’impression de perdre votre souffle lorsque vous chantez ? Vous sentez que quelque chose bloque dans votre gorge lorsque vous parlez ? C’est certainement parce que vous avancez trop votre nuque. Et cette position vous fera épuiser votre stock d’air beaucoup trop rapidement. En fait, que vous chantiez ou que vous parliez, vous ne prenez, généralement, pas l’habitude de redresser votre posture. Ce qui est un grand préjudice pour votre voix. Gardez votre cou bien droit, bombez le torse et rentrez le menton. Si vous avez du mal à adopter cette posture, pensez à vous entrainer en collant, durant quelques secondes par jour, votre dos au mur avec les bras écartés. Vous serez étonné de voir que cette simple posture vous permettra d’améliorer votre puissance vocale et votre souffle.

Respirez par le ventre

Votre puissance vocale part de votre ventre. Habituellement, nous adoptons une respiration thoracique, ce qui n’est pas la meilleure technique de respiration pour les chanteurs. Si vous voulez avoir une belle voix, vous devez donc adopter une respiration ventrale. Mais comment y arriver ? Couchez-vous sur une surface bien plate et posez un livre sur votre poitrine. L’exercice est réussi lorsque vous ne faites pas tomber le livre en gonflant suffisamment les poumons.

Faites-vous entendre

Pour exercer efficacement votre voix, vous devez apprendre à vous faire entendre. Mais attention, vous devez comprendre que pour exploiter au maximum votre puissance vocale, il ne faut pas crier. Cette règle est essentielle dans tous les styles musicaux, mais tient une plus grande importance dans la musique lyrique. Alors que devez-vous faire ? L’objectif ici est de jouer avec votre périnée et vos abdominaux lorsque vous chantez. Ce « coffre » est la seule clé pour atteindre les sonorités les plus éloignées.

Travaillez l’amorce d’une chanson

Comment reconnaitre un chanteur médiocre d’un bon chanteur ? Le premier ne considère, généralement pas, l’amorce d’une chanson pendant ses interprétations. Et pourtant, il est crucial de prendre le temps d’analyser ses attaques et de répéter ses amorces. Tant que vous n’êtes pas totalement satisfait, continuez à répéter.

Modulez votre voix grâce aux voyelles

Pour chanter tout à fait juste, vous devez comprendre l’importance des voyelles dans la modulation vocale. C’est même pour cette raison que les sons « o », « oui » et « or » sont très souvent entendus lors des exercices vocaux donnés dans les cours de chant. Ces derniers agissent directement sur le pharynx, le larynx et permet, par conséquent, une plus grande précision vocale. Et ce, sans devoir faire beaucoup d’effort.

Travaillez votre timbre vocal

S’il n’y avait qu’un seul conseil à retenir, celui-ci devrait être à la tête de votre liste. Votre timbre vocal c’est ce « petit truc » qui permettra de vous différencier des autres chanteurs. Pour commencer, vous devez apprendre à découvrir votre timbre. Comment ? En étant vous-même et en laissant votre personnalité s’exprimer totalement. Une fois que vous aurez trouvé le bon timbre, vous pouvez commencer par le travailler grâce à l’extension de son ambitus et le contrôle de sa respiration. N’oubliez pas aussi que c’est en chantant que vous deviendrez un bon chanteur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.