Sélectionner une page

Les erreurs de débutant à éviter en guitare

Vous avez toujours rêvé de devenir un guitariste de renom. Une fois que vous avez acquis le matériel, vous avez décidé d’apprendre les bases et de commencer la pratique. La route ne sera pas simple et vous aurez à passer par plusieurs épreuves avant de devenir le guitariste que vous rêvez d’être. Mais si vous avez les bonnes cartes en main, rien ne pourra se mettre en travers de votre apprentissage.

Pour progresser rapidement et pour avoir des résultats probants dès les premières semaines d’entrainement, apprenez à identifier les principales erreurs que les débutants commettent et évitez-les.

Jouer sans regarder la position de ses mains et ses doigts

Lorsque vous débutez dans la guitare, il est indispensable de regarder ce que font vos mains et vos doigts pendant que vous jouez les diverses notes à la guitare. Jouez devant un miroir ou filmez-vous pendant que vous jouez et repérez tous les signes de tension dans vos mains. Prenez également du temps pour analyser votre manière de respirer.

Est-ce que vous avez tendance à avoir une respiration accélérée ou au contraire, ralentie, lorsque vous attaquez des passages complexes ? C’est tout à fait normal. Mais c’est d’un grand préjudice à votre jeu. Et pour cause, la respiration influence directement l’état global de votre corps. Quand vous respirez mal, votre jeu se dégrade. Pour être un bon guitariste, vous devez pouvoir exécuter tous les accords sans être tendu.

Adopter la mauvaise posture

La posture compte aussi dans votre jeu. Prenez le temps de vérifier comment vous tenez votre guitare et surtout comment vous vous positionnez lorsque vous jouez. Est-ce que vous êtes à l’aise ? Vous sentez vous confortable ?

Comprenez que lorsque vous jouez de la guitare, tout votre corps doit être « relax ». Mais lorsque vous n’adoptez pas la bonne posture, une tension s’installe dans vos épaules, vos bras, vos mains et même jusque dans vos doigts. Jouer un bon son dans de pareilles conditions équivaut à essayer de tenir en équilibre sur une chaise n’ayant plus de pieds.

Le manque de confort dans votre position peut également créer des douleurs au niveau de votre dos, vos bras, etc., et vous empêcher d’être concentré et/ou de jouer plusieurs morceaux à la suite.

 Douter de soi

Il s’agit certainement de l’erreur la plus commune chez les guitaristes débutants. Lorsque vous prenez une guitare pour la première fois, vous serez tenté d’avoir plusieurs craintes : et si je n’avais pas la bonne oreille, et si je n’arrivais pas à trouver le bon rythme, et si je n’ai pas les compétences nécessaires pour jouer de la guitare, et bien d’autres encore.

Vous devez comprendre que même les meilleurs guitaristes de tous les temps sont passés par la case départ. Pour réussir à maitriser leur instrument comme ils le font maintenant, ils ont dû s’exercer, s’entrainer, se tromper, fausser des accords, avoir mal aux doigts et ne pas trouver le bon rythme. L’apprentissage de la guitare vous fera passer par des hauts et des bas. Vous ne serez pas un expert du jour au lendemain.

C’est en acceptant que vous puissiez faire des erreurs que vous serez un bon guitariste.

Ignorer les difficultés

Vous avez beaucoup de mal à jouer un passage et vous préférez faire impasse dessus et passez à un autre passage à la place ? Ce n’est pas de cette manière que vous pourrez progresser. Au contraire, lorsque vous rencontrez une difficulté, vous devez tout faire pour repérer la source du problème.

Est-ce une note que vous ne maitrisez pas totalement ? Avez vous la bonne position de mains ? La corde est-elle trop tendue ? Posez-vous les bonnes questions pour trouver les bonnes réponses.

N’arrêtez pas tant que vous ne trouvez pas ce qui cloche.

S’attendre à des résultats immédiats

Quel que soit l’apprentissage, le fait de s’attendre à des résultats immédiats est un comportement typiquement humain. Lors de la pratique de la guitare nombreux sont ceux qui veulent que les résultats probants se fassent sentir dès les premiers cours. Et c’est bien cette manière de penser qui vous décevra et qui vous fera perdre votre motivation.

Lors de la pratique de la guitare, il y aura des moments où vous ne sentirez aucun progrès, où vous aurez beaucoup de difficulté à assimiler une leçon, où vous n’aurez tout simplement pas de bons résultats. Comprenez que ces phases sont tout à fait normales et que tôt ou tard vous passerez par là.

La bonne nouvelle : ce n’est pas définitif. Plus vous vous entrainerez, plus les problèmes se résoudront.

La patience est donc une qualité que vous devez avoir pour percer dans le monde de la guitare (ou dans tout autre instrument d’ailleurs).

Ne pas s’écouter jouer

Tout d’abord, s’il y a une chose que les débutants ne pensent pas faire, c’est bien s’enregistrer pendant qu’ils jouent. En effet, lorsqu’ils écoutent ce qu’ils font, ils ont tendance à toujours trouver des critiques ou à ne pas aimer les résultat.

Et pourtant, si vous ne prenez pas le temps de vous écouter, il vous sera très difficile de corriger vos erreurs et de trouver LE jeu qui vous plaira.

Si vous voulez vraiment progresser dans l’apprentissage de la guitare, vous ne devez pas vous voiler la face et vous devez aussi apprendre à vous auto évaluer.

Se disperser

Il est tout à fait normal que vous souhaitiez maitriser toutes les chansons que vous entendez à la radio ou toutes vos chansons préférées, surtout avec la présence des tablatures vous permettant d’apprendre une musique sans avoir besoin de notion de solfège.

Au début, vous serez également tenté de vouloir tout apprendre : les styles de musiques, les techniques, etc. Si cette attitude est préconisée lorsque vous aurez maitrisé parfaitement votre instrument, elle est à éviter à vos débuts.

Et pour cause, cette tendance est la première raison qui fait fuir les guitaristes débutants. Devant faire face à trop de difficultés, ils préfèrent se tourner vers un autre instrument. Le secret ? Progressez petit à petit et, dans un premier temps, concentrez son attention sur les éléments les plus importants, avant de s’attaquer à d’autres.