Sélectionner une page

Pour quelles raisons jouer sur une batterie électronique ?

Le monde de la musique ne cesse d’évoluer grâce au perfectionnement des différents instruments musicaux tels que la batterie électronique. Effectivement, les modèles de fûts qui sont proposés sur le marché en ce moment sont moins encombrants, très pratiques et plus économiques.

De plus, ils n’ont besoin ni de micros ni d’amplis, vous aurez juste besoin d’une paire de baguettes. Vous pouvez y jouer sans devoir les accorder à une prise source. Pour obtenir plus de renseignements sur la batterie électronique, vous êtes invités à poursuivre les prochaines lignes de ce guide.

La composition d’une batterie électronique

La batterie, aussi surnommée par les musiciens « la boite à bruit », est un instrument de musique composé de cinq éléments essentiels, dont : la caisse claire, les toms, la grosse caisse, le charleston et les cymbales.

La caisse claire

Tout d’abord, concernant la caisse claire, il s’agit du fût horizontal qui est placé entre les jambes du musicien. Cet élément de la batterie est souvent conçu avec du bois ou du métal et il est recouvert par un tissu ou par une peau d’origine animale ou synthétique. Il y a lieu de noter que c’est cette caisse qui produit le son aigu grâce au timbre qui est posé au-dessous de la peau. Sans cette caisse claire, il n’en n’est rien des rythmes de reggae et de rock.

Les toms

Ensuite, en ce qui concerne les toms, il s’agit des fûts qui sont installés juste au-dessus de la caisse claire. Et puisqu’ils n’ont pas les mêmes dimensions que cette dernière, ils offrent du son moyen, c’est-à-dire ni aigu ni grave. Pour information, les toms sont au nombre de trois, à savoir : le tom basse qui se trouve au sol, le tom alto et le tom medium qui sont collés à la grosse caisse.

La grosse caisse

Pour ce qu’il en est de cette grosse caisse, il s’agit du fût le plus grand et le plus visible qui est constitué d’une peau pour la frappe et d’une autre peau pour la résonance. Il convient de souligner que certains batteurs utilisent une double grosse caisse et une double pédale pour ajouter plus de rythme et aussi plus de vitesse.

Le charleston

Quant au charleston, il s’agit de deux disques en métal ouverts, mi-ouverts ou fermés qui sont actionnés par une pédale et qui sont placés à l’opposé de la main forte du batteur. Ces disques produisent en général une croche, un groove, un rythme syncopé ou encore une double-croche. Enfin, on peut citer deux types de cymbales : la crash qui accentue les temps et la ride qui peut jouer le rôle du tempo de base.

Comment choisir une batterie électronique ?

Le choix de votre instrument doit dépendre en premier lieu de votre budget. En effet, il est préférable de se référer à une fourchette de prix et de se concentrer sur la gamme que vous recherchez.

1er critère : les différentes gammes

Par exemple, pour un modèle d’entrée de gamme, il est certain que le prix est très bon marché mais la performance et la qualité de l’instrument risquent de ne pas vous satisfaire. La plupart des gens qui l’utilisent sont d’ailleurs des amateurs qui n’ont pas d’expérience particulière en la matière, mais qui souhaitent uniquement avoir une batterie chez eux.

Pour un modèle milieu de gamme, l’instrument peut déjà être classé parmi les appareils performants avec de meilleures finitions et de meilleure jouabilité. Toutefois, il coûte plus cher. Un kit de batterie électronique de milieu de gamme n’est souvent composé que de quelques accessoires seulement, et ne produit donc que des sons limités.

En dernier lieu, concernant le modèle haut de gamme ou la gamme experte, c’est l’instrument le plus perfectionné qui tient la première place par rapport aux modèles d’entrée et de milieu de gamme. Il ressemble presque aux batteries acoustiques vu qu’il peut être paramétré selon vos envies et selon vos préférences. Parmi les réglages possibles, il y a lieu de citer : la profondeur des caisses, le matériau des disques et des cymbales et les tensions des peaux.

Pendant que les modèles de milieu de gamme sont utilisés par les musiciens qui s’entraînent chez eux ou qui font des répétitions en groupe, les batteries expertes sont surtout réservées aux batteurs qui montent sur scène ou qui font des grands « live ». Quand même, il faut admettre qu’une batterie électronique ne procure pas les mêmes dynamismes de jeu que les batteries acoustiques.

2ème critère : la marque

Après la gamme de votre batterie, le second critère de sélection auquel vous devez vous concentrer est la marque du produit. Justement, certaines marques sont plus appréciées que d’autres et il existe des fabricants qui proposent des modèles intéressants à bas prix sur le marché pour attirer les utilisateurs.

À titre d’illustration, il y a lieu d’énumérer entre autres les marques : Yamaha, Roland, 2Box, Millenium, Medeli et Alesis. Et en parlant toujours d’achat, il est à signaler que vous avez le choix entre un achat neuf et un achat d’occasion. L’avantage pour l’achat d’une batterie d’occasion est le fait que vous pouvez avoir une version haut de gamme à un prix abordable.

De plus, il faut savoir qu’une batterie d’occasion n’est pas forcément un instrument usé ou abîmé.

3ème critère : le matériau

Le prochain critère est le matériau du set de fûts. En général, il est recommandé aux batteurs débutants d’opter pour une essence de bois, notamment pour le bouleau, pour l’érable ou encore pour le peuplier.

Évidemment, chaque type d’essence de bois produit des sons différents et l’accordage de fût n’est pas toujours le même. Mais quoi qu’il en soit, le bois constitue toujours le meilleur matériau pour les fûts de batterie.

Et enfin, la taille

Pour terminer, le dernier critère qui est à soulever est la taille des fûts qui composent le kit de batterie. Normalement, si vous choisissez un modèle polyvalent dit « fusion », les fûts disposent d’une dimension standard, ou plus précisément : une grosse caisse de 20 pouces, une caisse claire de 14 pouces et des toms de 10 et de 12 pouces.

Sinon, vous pouvez également acheter un kit rock équipé de plus grands fûts ou un kit jazz doté de fûts plus petits. Logiquement donc, ces deux derniers kits diffèrent en termes de puissance.