Sélectionner une page

Qu’est-ce qu’une guitare « Dreadnought » ?

La guitare « Dreadnought » est un instrument légendaire auquel tous les guitaristes de renom sont capables de s’identifier. Elle est aujourd’hui omniprésente dans tous les styles de musique et surtout dans le genre pop et country. Résultante d’une combinaison d’une inspiration hors du commun et de demandes particulières, elle a connu une croissance plus fleurissante que prévue.

Ayant eu du mal à percer le marché dans ses débuts, la guitare « Dreadnought » est aujourd’hui considérée comme étant le format folk par excellence. En effet, le modèle a accompagné plusieurs guitaristes célèbres lors de leurs performances. Ce qui lui a permis de devenir un des instruments les plus populaires au monde.

De par la taille quelque peu imposante, voire encombrante de sa caisse de résonance, elle est fortement déconseillée aux guitaristes de plus petits gabarits. Toutefois, cette carrure plus impressionnante lui permet de diffuser des sonorités plus puissantes comparées à celles délivrées par les autres formats.

Très réputée pour son succès dans les tonalités plus graves, elle est surtout adaptée au technique de picking mais fonctionne également pour les rythmiques. Ce qui n’implique pas une quelconque incapacité dans les notes aiguës. Cela suffit à prouver une certaine polyvalence que vous souhaitez en jouer au coin du feu ou même sur scène.

La légendaire guitare acoustique « Dreadnought »

La guitare « Dreadnought » tire sa désignation en l’honneur d’un grand navire de guerre anglais, inspiration du premier fabricant connu sous le nom de Martin. Considérée comme étant le format acoustique standard, elle fait partie de la famille des modèles d’instruments musicaux les plus répandus à l’échelle internationale.

Sa création date aux environs des années 30. Aussi impossible que cela puisse paraître, elle a eu du mal à convaincre les adeptes des guitares en ces temps-là. La taille de cet instrument lui a valu bon nombre de reproches peu encourageants l’accusant comme étant trop encombrant, surtout pour les plus petits gabarits. En effet, sa caisse de résonance a été conçue de manière à se distinguer des dimensions traditionnelles de l’époque, impliquant un corps plus large et plus imposant.

Cependant, cette forme lui permet de ressortir des sonorités largement plus puissantes. Ce modèle semble à l’évidence mieux s’en sortir dans les notes plus basses. Pourtant, cette capacité a longtemps troublé de nombreux guitaristes habitués à des tonalités plus faibles et moins résonantes.

La musique country a fortement contribué au lancement de la Dreadnought. Effectivement, cette guitare doit sa notoriété d’aujourd’hui à la popularité croissante de ce genre musical.

Ainsi, elle est très rapidement devenue l’instrument d’accompagnement par excellence de plusieurs artistes. Ce qui lui a permis un avancement progressif vers l’unanimité auprès de l’audience. Désormais, elle est omniprésente dans la totalité des divers styles musicaux.

Une croissance plus satisfaisante que prévue

Plusieurs versions de la Dreadnought ont par la suite été créées. En particulier, la première D-45, présentant un corps allongé et un manche de 12 frettes, s’est avérée spécialement coûteuse à la fabrication. Durant la période de sa conception, elle a été commercialisée au tarif de 200 dollars. Il est indubitable qu’elle a tenu ce prix exorbitant en raison de sa nature personnalisée et des décorations en perles ainsi que des incrustations.

L’arrivée d’une nouvelle Dreadnought aux éclisses en palissandre a ensuite eu lieu en 1956 : la D-21. En 1965, une autre version innovante de la Dreadnought s’incruste (la D-35). Celle-ci comporte un dos en trois parties. Et le modèle parvient à s’acquérir la validation du public.

Cinq ans après, les guitares acoustiques ont connu un nouvel essor. La production de ce genre de guitare s’est alors fortement accrue. Dans les détails, une entreprise spécialiste de la conception de Dreadnought passe d’une production de 507 D-28 en 1961 à un total de 5 466 en dix ans. Près de 30 000 Dreadnoughts sont vendues au cours du quinquennat qui suivit.

De plus en plus répandue, la Dreadnought devient l’instrument de choix des guitaristes de renom et remporte plusieurs prix aux « Player’s Choice Awards » du magazine « Acoustic Guitar ». Elle est ainsi honorée maintes et maintes fois de la première place dans les classements 2000, 2006, 2011 et 2014.

À l’occasion du 100ème anniversaire de la Dreadnought de Martin en 2016, le fabricant a décidé de sortir le documentaire intitulé « The Ballad Of The Dreadnought ». Celui-ci retrace l’histoire complet de cet instrument emblématique de ses débuts jusqu’à aujourd’hui.

Fort de plusieurs atouts considérables

Le format Dreadnought est la version la plus prisée dans le genre folk. Fortement appréciée par les musiciens folks américains, ce modèle est devenu emblématique. À l’heure actuelle, elle est plus populaire que jamais auparavant.

De nombreux atouts à ne pas négliger permettent à cette guitare de se distinguer du lot. Cela concerne notamment ces prouesses dans les exercices de rythmiques, dans l’accompagnement du chant et du picking.

Cependant, ses plus grandes performances résident dans sa puissance, qui a rendu le public quelque peu hésitant dans ses commencements. Néanmoins, des tonalités basses bien présentes expliquent l’intérêt que lui porte désormais bon nombre de guitaristes. À savoir que cette fameuse guitare se caractérise aussi par des aigus très brillants.

Pas forcément adapté à tout le monde

Malgré de nombreux points forts non négligeables, le modèle peut présenter quelques inconvénients pour certaines catégories de guitaristes. Son format encombrant devient gênant, le plus souvent, pour les guitaristes de petites tailles, notamment les femmes et les enfants.

En outre, la Dreadnought ne semble pas très opportune pour les instrumentistes en quête d’une personnalité plus exceptionnelle. Les sonorités décrites comme un peu passe-partout s’avèrent trop communes aux goûts de certains musiciens.

D’autres formats peuvent pallier au souci lié au confort de l’instrumentiste. Entre autres, le format dit Jumbo a été exceptionnellement conçu pour favoriser une meilleure ergonomie. Toujours favorable aux pratiques de rythmique, elle s’avère moins adapté au picking. Ce modèle semble connaitre un franc succès auprès des musiciens pop. Cependant, vous aurez plus de mal avec les notes graves malgré une bonne projection du son.